Docteure en études germaniques, elle soutient sa thèse sur « Hermann Broch (1886-1951), penseur du dialogue et de l’altérité » à l’université de Strasbourg en novembre 2013. Ses travaux de recherches sont situés au carrefour des sciences humaines (psychologie, philosophie, sociologie, littérature) à l'image de l’œuvre de Broch, protéiforme et diverse, qui cherche à dire et prédire sous des formes narratives, lyriques ou théoriques les dangers de la modernité.  Les romans et les essais peuvent se lire indépendamment, mais un fil conducteur relie ses écrits et les domaines littéraires, sociaux ou philosophiques : l’appel à la responsabilité individuelle. L’ensemble de son œuvre est tendu vers l’avenir et invitent le lecteur à la réflexion.  La position marginale de Hermann Broch a constitué un écueil supplémentaire : il est un autodidacte qui a collecté des savoirs, il a donc fallu reconstruire le paysage et le parcours intellectuel d’une pensée alors difficile à situer, cela est d’autant plus complexe que l’auteur construit également son discours sur lui. Son travail de recherche et de rédaction l’ont amenée à traduire des passages de textes théoriques ou de la correspondance non-traduits et elle a ponctuellement apporté quelques modifications aux traductions françaises existantes, problématiques dans la transmission du sens.

Elle enseigne dans un collège parisien en éducation prioritaire, mène différents projets d'ouverture culturelle, de sensibilisation et éducation à la citoyenneté. Elle est engagée pour l'égalité de tous.



Contact pro

djezan@yahoo.com

Contact perso

email@example.com

06 12 34 56 78

Vous devez être connecté-e pour avoir accès cette information.
ou